Sélectionner une page

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel article ! 

J’ai envie de te partager ma vision sur la question “comment trouver des clients en tant qu’assistante indépendante”. Comme tu le verras au fil de ma lecture, je ne te dirai pas “il faut faire ceci ou cela” et ce pour 3 raisons : Premièrement, je prône exactement le contraire ! Dans la formation assistante indépendante, toutes les manières de prospecter sont abordées, mais je dis à mes clientes de n’en utiliser qu’une ou deux en fonction d’elles. Deuxièmement, cela ne serait pas t’aider de te dire il faut faire cela sans t’expliquer comment bien le faire. Enfin je pense que les éléments abordés dans cet article sont bien plus importants pour t’aider à trouver des clients. Si tu fais bien attention à ces points, et si tu te fais accompagner pour corriger les bugs si besoin, tu trouveras des clients. Parce qu’il n’y a pas de raisons que cela ne soit pas le cas.  

 

1- Si tu ne trouves pas de clients ce n’est pas normal

  • Désolée de cette vérité 

Alors oui, cela peut paraître brutal, mais c’est vrai. Et t’inquiète c’est valable aussi pour moi, même si je vends des formations en ligne ou des formations à 2200 euros. Tout simplement parce que mes formations répondent à un réel besoin, que j’ai travaillé mon produit, et mon marketing. Je suis convaincue à 1000% de mon produit et Oh miracle, je le vends ! Même si c’est 2200 euros, parfois non pris en charge. Mes clientes trouvent des clients, parfois à 40 euros de l’heure voire plus. Et celles qui n’y arrivent pas travaillent avec moi les points que je vais aborder avec toi dans cet article et …, trouvent des clients ! Attention, je ne dis pas que c’est une méthode miracle ! Je dis que travailler tous ces points vont te permettre de trouver des clients. On est bien loin de la recette miraculeuse ! C’est du travail, des remises en question (c’est aussi pourquoi c’est intéressant de se faire accompagner pour travailler ces points)

  • Il y a autant de clients que de poissons dans la mer, ou presque 🙂 

En tant qu’assistante indépendante – aujourd’hui – on peut dire que nous sommes dans un marché prospère. C’est-à-dire qu’il y a vraiment de quoi faire et que le marché est là. Il n’y a jamais autant eu de créations d’entreprises, soient autant de personnes qui à un moment, sont susceptibles de faire appel à nous. Tous les coachs, ou autres “aides à la création d’entreprise” parlent de la délégation. Ce qui n’était vraiment pas le cas quand j’ai débuté en 2012 et pourtant, je trouvais déjà des clients, donc aujourd’hui, les clients ne manquent pas. D’autant que beaucoup ne savent pas encore que ce type de prestations existe. 

  • Les autres y arrivent, pourquoi pas toi ? 

C’est une question qu’on se pose tous et je pense qu’elle peut être un véritable moteur autant qu’un frein. Si tu te poses cette question avec une énergie négative et en te flagellant, tu vas entrer dans une spirale infernale et tu vas créer une énergie de manque, cela ne va pas t’aider. Par contre, si tu te sers de cette phrase comme d’un moteur, c’est autre chose. En effet, les autres y arrivent, pourquoi pas moi ? Que font-elles que je ne fais pas ? Dans la suite de cet article, je vais te donner des pistes de réponses. Mais si tu bloques trop fort, ou si tu as des questions qui te freinent. Je t’invite réellement à réserver un café virtuel avec moi. Car au contraire, c’est hyper positif ! Si les autres y arrivent, tu vas aussi y arriver si tu mets en place les bonnes actions ! Reste à savoir lesquelles 🙂 

2- Pourquoi tu ne trouves pas de clients 

  • Ton énergie n’est pas bonne

D’après moi, l’énergie qu’on met à faire quelque chose contribue autant que les actions au résultat. Je veux dire par là que si tu as veux te lancer dans la prospection téléphonique par exemple (et je prends volontairement cet exemple). Si tu te lances dans ce mode de prospection, parce qu’on te la dit, et que tu es convaincue que tu vas foirer, que cela va mal se passer, que ce n’est pas pour toi, que c’est de la force de vente, etc. Ne le fais pas ! Fais les choses dans une énergie positive où tu es sûre de toi, ou que tu es en joie, ou excitée de le faire etc. C’est très difficile de trouver le juste milieu entre : Je dois le faire pour sortir de ma zone de confort et cela va me servir et je le fais parce qu’il faut le faire parce qu’on m’a dit de le faire et je sais d’avance que cela ne va rien m’apporter. 

  • Tu n’as pas un plan de prospection efficace ET PERSONNALISÉ

Je mets personnalisé en gros parce que c’est super important que ton plan soit personnalisé. Et c’est une des plus grandes erreurs que je rencontre, comme j’en ai déjà parlé dans l’article suivant. En effet, tu dois avoir un plan de prospection, c’est à dire quelles actions je mets en place, combien d’appels je passe par jour, combien de mails j’envoie etc. Tu as besoin de cela pour ne pas faire uniquement ce que tu as envie et pour ne pas procrastiner (Aussi pour mesurer tes résultats, mais je crois que je pourrais faire un article sur le plan de prospection, bref.). Mais ce plan doit être adapté à toi, à ta cible et à ce que tu proposes ! J’entends souvent : tu dois faire un site internet. Désolée de vous le dire, mais si vous n’avez pas une stratégie AVEC le site internet, PERSONNE ne le verra ! Personne ne le trouvera ! Un site internet sans stratégie, c’est vraiment une perte d’argent et de temps. 

  • Ton offre n’est pas claire 

Le problème est bien sûr que votre offre ne soit pas claire, mais aussi et surtout, que vous n’en avez même pas conscience. Pour la majorité, une offre c’est : Je suis secrétaire indépendante, je prends en charge les tâches administratives des entrepreneurs pour leur faire gagner du temps. OKAY ! ET ??? C’est tout ! Ça c’est le haut de l’iceberg, il y a beaucoup de travail en amont. Et c’est ce qui fait que l’offre n’est pas si claire que cela. Comment savoir si ton offre n’est pas claire. Très simple, tu n’arrives pas à en parler simplement et de manière fluide. 

Tout cela étant dit, entrons maintenant dans le vif du sujet et donc comment trouver des clients en tant qu’assistante indépendante ? 

 

3- Distingue bien ton modèle économique 

  • Tu ne chercheras pas des clients de la même façon si tu veux télétravailler ou aller sur site. 

Modèle économique, tout comme prospection ne sont pas des gros mots. En effet, le modèle économique c’est comment tu vas vivre de ton activité en gros. Tu peux tarifier à l’heure et donc il te faut XX heure pour faire XX euros de CA et donc il te faut XX clients pour avoir ces XX euros de CA c’est un modèle économique. Si tu vends des formations en ligne, par exemple, tu produis une formation et ensuite plus, tu en vends plus, tu gagnes d’argent, ce n’est pas le même modèle économique. Tu peux vendre des formations en présentiel, c’est encore un autre modèle économique, etc. Il est donc super important que tu saches sur quel modèle économique tu es, car tout le reste en découle. 

  • Sur site = Cherche localement

Si tu veux travailler sur site, cherche localement ! C’est bizarre à dire, car cela parait évident, mais je vois tellement de personnes qui ne le font pas. Tu veux travailler sur site, alors prône la proximité et va vers les gens. Qui dit site dit forcément contact. Ne choisi pas cette option si tu ne veux pas voir de gens 🙂 Si tu veux travailler sur site, rencontre des professionnels dans des salons, va voir les entrepreneurs de ton coin, parle de ton activité partout autour de toi. Même au club de foot de ton petit dernier, tu es susceptible de rencontrer le boulanger du coin qui croule sous la paperasse ! 

  • En télétravail = mets en place une stratégie pour être visible

Par contre, si tu veux rester chez toi et être exclusivement en télétravail, tu vas devoir mettre en place une stratégie pour être visible plus largement. Mais aussi une offre qui aille dans le sens du télétravail. Dans ta communication, tu vas expliquer pourquoi et comment télétravailler afin que les personnes qui te contactent comprennent que tu travailles de chez toi. Aussi, tu vas aller vers les entrepreneurs qui sont en ligne ou travaillent depuis chez eux également, tu comprends ? 

4- Ne considère pas la prospection comme un gros mot 

  • Amuse-toi à trouver l’axe de prospection qui te convient

Je dis toujours, la vie est un jeu dont tu es le héros. Amuse-toi à chercher des clients. Ne te mets pas de pression. Teste des choses et trouve ta force de prospection, trouve là où tu es à l’aise. Et n’oublie pas que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Toutes les personnes que je rencontre et qui se sont lancées dans la prospection téléphonique (j’aime prendre cet exemple, car je sais que tu kiffes ça :)) m’ont dit : “Au final, ce n’est pas si terrible, les gens sont sympa, je n’y croyais pas”. Oui, scoop, les gens sont majoritairement sympa ! C’est plutôt une bonne nouvelle, tu ne trouves pas ! Alors GO ! 

  • Amuse-toi à chercher des clients en enlève la pression que tu peux avoir

Une fois que tu as trouvé ton axe de prospection préféré, tu as déjà fait un gros travail, bravo ! Alors continue et amuse-toi à chercher des clients. Amuse-toi à dire tien, si j’envoie un mail quel résultat je vais avoir aujourd’hui comparé à hier. Si je mets cet objet, est-ce que c’est plus ou moins d’ouverture, etc. Si j’utilise cette phrase d’accroche, est-ce que cela passe mieux ou non ? Retire toute la pression que tu peux te mettre sur la prospection. Plus tu seras à l’aise dans l’exercice, plus tu auras de RDV et plus tu vas gagner en confiance jusqu’à prendre conscience que quoi qu’il arrive, tu es capable de trouver des clients “facilement” et là tu verras que tout va changer pour toi. 

  • Mets-toi  bien en tête que tu es là pour aider les entrepreneurs et pas forcer la vente.

Ça c’est vraiment un game changer. Souvent, vous pensez “déranger” la personne. Mais non en fait. 80% des personnes que mes clientes contactent, ne connaissent pas ou ne savent pas exactement ce qu’est une assistante indépendante. Alors ils font seuls, mais c’est aussi parce qu’ils ne savent pas qu’autre chose existe. Alors si vous êtes là tranquillement à attendre que quelqu’un qui ne sait pas que vous existez vous contacte, vous pouvez toujours attendre longtemps. Il est de votre devoir ^^ de faire connaître notre activité. Aussi, pensez-y et comprenez que vous venez réellement en aide aux personnes avec qui vous travaillez, comme tous les prestataires en fait. Vous ne débarquez pas chez les gens avec un flingue pour les obliger à bosser avec vous, non ? Partez du principe que votre job est de faire connaître votre métier, parce que vous êtes convaincues à 1000 % que vous pouvez aider les gens, et vous verrez que votre prospection sera complètement différente ! 

5- Peu mais mieux

  • Il vaut mieux avoir moins d’axe de prospection, mais les faire bien 

Perso, j’ai envoyé 100 mails tous les lundis pendant 1 an et demi. C’était une façon pour moi de semer des graines. Ce n’était pas ciblé du tout, mais je n’y passais pas trop de temps. Résultat, j’ai eu 3 clients via ce biais en 1 an et demi. 

Evelyne, pseudo de toutes mes clientes, a envoyé 60 mails, elle a eu près de 11 RDV et déjà 3 clients signés en 1 mois et demi, même pas. La différence entre elle et moi, c’est tout simplement qu’elle a fait le job parfaitement. En allant chercher des informations sur les entreprises, en personnalisant ses Emails et en recontactant tout le monde suite à son Email. Nous avons préparé cela ensemble et elle est passée à l’action, et cela fonctionne. Evelyne et moi, n’étions pas du tout dans le même contexte, moi je semais des graines, elle cherchait des clients. Posez-vous la question, est-ce que vous semez des graines ou est-ce que vous cherchez vraiment des clients. On en revient à ce que je disais un peu plus haut = ce n’est pas du tout la même chose. 

  • Donne du sens à ce que tu fais 

Je continue avec mon exemple d’Email. Envoyer des mails pour envoyer des Emails, cela ne fonctionne pas. Par contre, envoyer des mails pour sensibiliser au métier, pour se faire connaître ou pour obtenir des RDV, là ça change tout ! Evelyne est restée focus sur sa prospection par mail, et c’est pour cela que cela a fonctionné. Elle savait exactement pourquoi elle le faisait et quel objectif elle avait à chaque envoie d’Email. Quand elle rappelait 7 jours après l’envoi de son mail, les gens se rappelaient son Email. Elle avait tout mis en place en amont pour que cela soit le cas, un flyer professionnel, un mail percutant et un appel en suivant systématique. Donnez du sens à ce que vous faites, réfléchissez bien à pourquoi vous le faites. Si vous n’avez pas de réponses précises, Stoppez-vous, cela ne sert à rien de le faire. 

  • Mets-toi à la place de ton interlocuteur. 

Dernièrement, j’ai reçu un Email sans Bonjour, Au revoir ni rien du tout… J’ai trouvé cela super impoli, souhaitez-vous recevoir un Email où la personne ne vous dit pas Bonjour, sérieux ? Souhaitez vous recevoir un Email où on vous dit “Bonjour Monsieur” alors que vous êtes une “Madame” ? Pensez-y ! Et vraiment mettez-vous à la place de votre interlocuteur. Est-ce que si je reçois cela je comprends de quoi on parle ? Est-ce que si je reçois cela, j’ai envie de regarder ? Est-ce que cette personne me donne envie de travailler avec elle. 

Recevoir le petit courriel de Steph’

Reçois chaque mercredi un petit courriel pour t’aider dans le développement de ton activité de secrétaire indépendante