Sélectionner une page

Dans l’article précédent, je vous ai expliqué comment bien préparer votre projet d’assistante indépendante, voyons aujourd’hui comment bien se préparer pour devenir assistante indépendante.

Une fois que votre projet est bien ficelé, il est important de bien vous préparer, vous, à devenir entrepreneure. Ce qui n’est pas toujours facile. Aussi, dans cet article, j’ai envie de vous expliquer ce qui vous attend et de vous donner quelques conseils.

1- Vous serez seule maîtresse à bord 

  • Vous seule pouvez vous motiver

Cela signifie que vous devez vous motiver tous les matins à accomplir ce qui doit être fait, que vous ayez des clients ou non. Lorsque vous avez des clients, cela peut sembler plus facile, car vous savez ce que vous devez faire et à quelle échéance. En revanche, lorsque vous n’avez pas encore de clients ou pendant les périodes creuses, cela peut devenir plus compliqué. Ce qui va vous permettre d’avancer, c’est votre pourquoi. Le Fameux “Why” dont tout le monde parle et qui est super bien expliqué par Simon Sinek dans cette vidéo, qui va vous donner l’élan nécessaire.  https://www.youtube.com/watch?v=u4ZoJKF_VuA&t=25s

Plus votre pourquoi sera fort et plus votre motivation sera importante. 

  • Vous devez vous organiser

Même avec un pourquoi puissant, si vous ne savez pas par quoi commencer, cela va être compliqué. Aussi, vous devez vous organiser pour avancer. Vous organiser, cela veut dire savoir prioriser, mais aussi comprendre la différence entre une tâche et un objectif. Savoir quelles seront les actions payantes et les actions secondaires. Souvent, mes clientes me disent, “il faut que je fasse plus de posts sur instagram, c’est leur objectif du mois.” Or, cela n’est qu’une action qui sert un objectif ! Pourquoi publier sur instagram : Soit pour trouver des clients, soit pour développer une notoriété, pour ces deux cas, la façon de publier ne sera pas la même. C’est donc l’objectif qui est important et non pas la tâche. 

  • Vous allez prendre des décisions inconfortables

Parfois, il faut reculer pour mieux sauter. Parfois, il faut accepter une mission même si elle ne nous plait pas, parce qu’on sait que c’est ce qui va nous permettre de prendre le temps de pivoter par exemple. Il m’est arrivé de refuser des clients, voire donner des gros clients pour développer mon activité de formation. C’est inconfortable, c’est challengeant, mais il faut faire de la place pour laisser entrer le nouveau. La vie – en générale – est faite de choix, souvent, vous avez une famille ou des amis pour vous aider à prendre des décisions. Là, en tant qu’entrepreneure, vous êtes souvent seule. Votre entreprise, vos décisions. Et rien que cela, cela peut être inconfortable. 

2- Vous allez devoir trouver vos clients

  • Si vous ne prospectez pas, il ne se passera rien

Je suis convaincue que les clients sont là ! D’ailleurs mes clientes trouvent des clients, c’est l’abondance de ce côté-là.  Elles ont de la chance ? Non, elles prospectent ! Mon job est de les accompagner à trouver l’axe de prospection qui leur convient et de les accompagner à le faire bien. Et cela fonctionne, à une seule condition : Qu’elles passent à l’action ! Sans action et donc sans prospection, il ne se passe rien. 

  • Trouvez votre force de prospection

Evelyne est entrée dans la formation en disant à tout va “Je ne sais pas me vendre”, “la prospection ce n’est pas pour moi”. Aujourd’hui Evelyne distribue ses cartes de visite comme des petits pains, elle parle de son activité avec confiance et “oh miracle” cela fonctionne. Evelyne a des prospects et des clients, aujourd’hui elle vit de son activité. Elle a trouvé sa force de prospection, en quoi elle était à l’aise et du coup, c’est facile pour elle aujourd’hui. 

  • Faite le job

Pour arriver à ce résultat, Evelyne fait le Job !  Elle a travaillé son offre et est sortie de sa zone de confort. Je l’ai challengé pour qu’elle trouve sa force de prospection. Rien n’est venu tout seul, elle a décidé de se faire accompagner et elle a fait le job. Vous devez faire le job! Vous devez prendre votre courage à deux mains et aller vers ce qui vous fait peur, car sinon vous n’avancerez jamais.

3- Vous allez avoir des peurs et des blocages

  • Il va falloir sortir de votre zone de confort

En effet, il va falloir sortir de votre zone de confort, parce que je le répète, les clients ne viennent pas tout seuls – Du moins au début ! Oui, à la fin, ils vont finir par venir tout seul, mais au début, vous devez faire l’impulsion.  Vous devez vous montrer, vous devez expliquer ce que vous faites, vous devez aller là où sont vos clients. 

  • Il va falloir travailler votre mindset 

Mindset veut dire état d’esprit. J’entends trop souvent “Je vais essayer de créer mon activité et si je n’y arrive pas je ferai cela…” Non ! Si tu n’y crois pas, personne ne va y croire ! Il te faut un mindset de gagnant ! Pour cela je t’invite à travailler ton état d’esprit tous les jours. Dès que vous avez une pensée négative, vous travailler dessus pour en ancrer une plus positive. Et attention, on ne parle pas de positive attitude à tout prix, genre, je vais bien tout va bien ! Non ! On travaille sur nos croyances et pensées limitantes. Tout le temps ! 

  • Vous allez devoir vous adapter 

L’adaptabilité est une des qualités phares nécessaires à l’entrepreneur. Vous allez devoir vous adapter à vos clients, à votre nouvel environnement, voire à du nouveau matériel ou à de nouveaux logiciels. Cela fait partie du jeu, préparez-vous donc au mieux. Comment bien se préparer pour devenir assistante indépendante ? Soyez ouverte, lisez et inscrivez-vous à des infolettres qui vont vous permettre de suivre l’actualité de notre métier – Le petit courriel de Steph’ est parfait pour cela 🙂 

4- Vous préparer à “échouer”

  • Comprendre que rien ne se passe comme prévu

J’apprends aux filles de la formation assistante indépendante de se préparer sur ce qu’elles peuvent contrôler – À savoir leur mindset, leur discours et leur travail – mais ne pas supposer sur le reste, car rien ne se passe comme prévu. C’est après un super entretien où la personne a validé votre devis à l’oral que vous recevez un mail le lendemain pour vous dire que “non finalement”. Vous avez préparé votre entretien pour une situation et s’en est une autre qui va arriver. C’est pourquoi vous devez travailler votre confiance en vous et travailler le fait que vous serez capable de faire face à n’importe quelle situation. C’est comme cela, que vous pourrez vous sortir des situations les plus bizarres. 

  • Vous allez vous tromper ou perdre des clients

Oui, l’erreur est humaine ! Et jusqu’à preuve du contraire, vous êtes humaine, donc  vous pouvez faire des erreurs. Et vous en ferez ! Cela n’enlève en rien votre “valeur”, cela ne remet pas en question vos compétences, c’est juste que c’est comme cela. On fait tous des erreurs. Que cela soit dans un dossier, une erreur de jugement ou autre, cela arrive. Aussi, vous devez vous préparer à faire ces erreurs. Apprenez de celles-ci pour grandir. Créez des process pour les limiter, car oui, l’erreur est humaine et c’est ok, par contre le professionnalisme est important. Donc vous avez le droit de vous tromper et de ne pas savoir, mais vous devez limiter (voire supprimer) les erreurs d’inattention ou dues à une mauvaise organisation. 

  • Vous allez être confrontée à des mauvais payeurs ou des problèmes

Rassurez-vous depuis 2012, je n’ai eu à faire qu’avec 3 mauvais payeurs, dont 2 de ma faute ! (Oui, j’avais laissé trainer la facture… donc je ne peux m’en prendre qu’à moi et c’était au tout début de mon activité, bref). Cela peut aussi être d’autres problèmes que des paiements, mais il faut vous préparer. Aussi, je vous conseille d’avoir de bonnes assurances et prévoyances. Je vous conseille également de créer une trésorerie afin de pouvoir vivre sereinement en cas de retard de paiement de votre client. Vous pouvez retrouver tous mes conseils sur ce point dans mon guide “Mes 30 conseils pour votre lancement”

5- Entreprendre demande du travail

  • Créer une entreprise ce n’est pas juste un nom, un logo

Juste pour situer la formation assistante indépendante, c’est 9 modules. C’est seulement au 8è module que mes clientes partent en prospection. Tout le reste, c’est du travail sur elles, leur offre, leur branding, leur positionnement, leur process, tout ce qui fait que vous avez une entreprise. Oui, il y a une différence entre celles qui ont BIEN travaillé leur offre et les autres. C’est simple les premières trouvent des clients et pas les autres. Les clients sont là, certaines sont débordées, donc si vous ne trouvez pas de clients, c’est peut-être que vous n’avez pas BIEN travaillé votre offre. Si vous avez besoin d’aide pour comprendre ce qui bloque dans votre recherche de clients, n’hésitez pas à réserver un café virtuel avec moi. C’est gratuit et sans engagement. 

  • Vous devez vous former pour ne pas passer à côté du train

Chat GPT, Canva, les outils Google, tous ces outils évoluent et font que notre travail change. L’intelligence artificielle arrive à grand pas et va fortement modifier notre façon de travailler. Vous avez deux options, soit vous grimper dans le train et vous avancer, soit vous restez sur le quai avec le risque de ne pas évoluer. Et c’est complètement OK si c’est ce que vous voulez, mais avec les conséquences qui vont avec 🙂 

  • Vous devez fournir un bon travail pour perdurer

Enfin, dernier point de ce long article “comment bien se préparer pour devenir assistante indépendante ?” Un écrémage se fait sans arrêt. Si vous ne fournissez pas du bon travail, vous ne perdurez pas. Parce qu’il y a des dizaines de consœurs qui débarquent chaque jour.  C’est d’ailleurs à mon avis la seconde raison pour celles qui ne trouvent pas de clients. Soit vous n’avez pas bien travaillé votre offre et donc vous ne savez pas “prospecter”, soit vous fournissez un mauvais travail et vous perdez vos clients. Là encore, rien est figé, si vous perdez des clients parce qu’ils ne sont pas satisfaits, remettez-vous en question, formez-vous, améliorez-vous et persévérez ! Si c’est votre choix, cela peut aussi vouloir dire que vous n’êtes pas fait pour cela, et c’est ok. 

Voilà d’après moi, comment bien se préparer pour devenir assistante indépendante. Je ferai régulièrement des articles sur ce sujet, car cela me parait super important. Qu’en pensez-vous ?

Recevoir le petit courriel de Steph’

Reçois chaque mercredi un petit courriel pour t’aider dans le développement de ton activité de secrétaire indépendante